+ 84 9 66 59 98 05 (Hotline, francophone, WhatsApp)
Les ethnies minoritaires du Vietnam - une introduction - Parfum d'Automne Les ethnies minoritaires du Vietnam - une introduction - Parfum d'Automne Les ethnies minoritaires du Vietnam - une introduction - Parfum d'Automne
Femmes Hmong à Mu Cang Chai, Yen Bai, Vietnam

Les ethnies minoritaires du Vietnam – une introduction

 

Le Vietnam d’aujourd’hui accueille un grand nombre de populations aux origines, coutumes, langues et croyances différentes. Si l’ethnie kinh / Viet est la plus importante avec plus de 85% de la population s’en déclarant, cinquante trois autre ethnies ont été recensées faisant du Vietnam une vraie mosaïque humaine. Cet article vous donne des informations générales sur ces populations et vous proposent d’en découvrir certaines (Hmong, Tay, Dao, Thai, Lolos, Cham, Khmer Krom) à travers des textes dédiés. 

 


 

Les groupes linguistiques du Vietnam

Comment définir un groupe dit “ethnique”? Qu’est-ce qui les caractérise en propre? C’est d’abord les familles linguistiques qui ont été choisies comme critère de classement pour les ethnies du Vietnam. Ainsi les 53 ethnies minoritaires intègrent 8 groupes de famille linguistique. Les voici:

# Groupe des Viets-Muongs : Chut, Kinh, Muong, Tho;

# Groupe des Thaïs : Bo Y, Giay, Lao, Lu, Nung, San Chay, Tay, Thaï;

# Groupe des Môn-Khmers : Ba Na, Brau, Bru-Van Kieu, Cho-ro, Co, Co-ho, Co-tu, Gie-trieng, Hre, Khang, Khmer, Kho mu, Ma, Mang, M’Nong, O-du, Ro-mam, Ta-Oi, Xinh-mun, Xo-Ðang, Xtieng;

# Groupe des Hmong-Dao : Dao, Mong (H’Mong), Pa Then;

# Groupe des Kadai : Co lao , La-chi, La ha, Pu Peo;

# Groupe des Autronésiens : Cham, Churu, Ede, Giarai, Raglai;

# Groupe des Chinois han : Hoa, Ngai, San diu;

# Groupe des Tibéto-Birmans : Cong, Ha Nhi, La Hu, Lo Lo, Phu La, Si La.

A l’intérieur de ces groupes linguistiques, les populations diffèrent encore en fonction de leurs origines géographiques, coutumes et croyances. Même leurs langues propres diffèrent encore. Néanmoins, il sera sans doute plus facile pour des populations d’une même famille linguistique (aux origines géographiques proches aussi) de se comprendre.

 

Démographie des minorités ethniques vietnamiennes

Si nous laissons de côté les populations de pays voisins, comme les chinois, l’ethnie minoritaire la plus nombreuse est la population Tay recensée en 2009 au nombre d’un million six cent cinquante mille personnes. Viennent ensuite les Thaï, Muong, Khmer et H’mong. Ces derniers, sans doute l’ethnie la plus connue du fait de leur rôle dans l’histoire contemporaine du Vietnam, sont au nombre d’un million de personnes environ. Certaines ethnies ne sont qu’une poignée, c’est le cas par exemple de l’ethnie O’du recensée au nombre de 376 personnes en 2009 !

Du fait des mouvements de population et du caractère nomade de certaines d’entre elles, les frontières étatiques n’ont pas fait sens pendant longtemps pour la plupart de ces ethnies. On retrouve des populations aussi bien au Vietnam qu’au Laos, au Cambodge ou en Chine. Nous allons voir plus précisément où se situent géographiquement les ethnies sur le territoire vietnamien.

Note: Ces chiffres proviennent du recensement général de 2009. Celui-ci est effectué tous les 10 ans. Le prochain aura donc lieu en 2019

Femmes Hmong à Mu Cang Chai, Yen Bai, Vietnam

Femmes Hmong à Mu Cang Chai, Yen Bai, Vietnam

 

Répartition sur le territoire vietnamien

Les ethnies minoritaires sont pour la plupart localisées dans le Nord du Vietnam, dans le massif montagneux aux portes de la Chine et du Laos (Tonkin) Mais certaines d’entre elles sont aussi présentes dans les hauts plateaux du Centre (Annam) et du Sud (Cochinchine).

Dans la région du Nord, vous rencontrerez les groupes ethniques les plus nombreux que sont les Tay, Muong, H’mong ou encore Dao et Nung. Ce sont pour la plupart des paysans qui vivent de la culture du riz et de l’agriculture sur brûlis. Ils font également de l’élevage.

Au centre, dans l’ancien Annam, ce sont de nombreux groupes ethniques à faible population qui y vivent et cultivent des productions diversifiées comme du thé ou du café. Dans cette région, dans les environs de Nha Trang, vous pourrez rencontrer l’ethnie Cham recensée au nombre de 125 000 personnes. C’est une des rares populations sur le territoire vietnamien à pratiquer l’Islam.

Dans le Delta du Mékong, vous ferez connaissance surtout avec la population Khmer Krom comptant plus d’un million de personnes.

 

Femmes Hmong au marché de Bac Ha, Province de Lao Cai, Vietnam

Femmes Hmong au marché de Bac Ha, Province de Lao Cai, Vietnam

 

Nous vous invitons maintenant à découvrir les coutumes de certaines ethnies en particulier.

 

Portraits des ethnies

 

La population Tay

Les populations de l’ethnie Tay vivent principalement dans le Nord du pays et plus précisément dans le Nord Est. De nombreuses populations Tay vivent dans les Provinces de  Cao Bằng, Lạng Sơn, Bắc Kạn, Thái Nguyên, et Quang Ninh où ils vivent généralement dans les vallées ou au pied des montagnes. C’est l’ethnie minoritaire la plus nombreuse du Vietnam.

Pour en savoir plus sur les coutumes et les croyances des Tay, lisez ce portrait. 

 

La population Thai / Tai

Les Thai / Tai sont le deuxième groupe ethnique du Vietnam en termes de population. Leur nombre est estimé à près de 1.5 millions de personnes. Cette population se divise en deux groupes bien distincts sur le territoire vietnamien : les Thai Blancs (Tai Don) et les Thai Noirs (Tai Dam). Ils se répartissent dans les vallées du Nord Vietnam (Provinces de Hoa Binh, de Yen Bai et de Dien Bien Phu).

Pour en savoir plus sur les coutumes et les croyances des Tay, lisez ce portrait

 

La population Hmong

Les Hmong sont un peuple originaire des zones montagneuses du sud de la Chine, du Nord Vietnam et du Nord Laos. Le nombre estimé de personnes de cette ethnie dans le monde est d’environ 5 millions. Beaucoup de leurs membres vivent aux Etats-Unis ou au Canada, ayant dû fuir leurs régions d’origine à la fin de la guerre contre les américains. Les Hmong restés sur le territoire vietnamien vivent en altitude, dans les Provinces de Lao Cai, de Ha Giang, de Cao Bang, de Lang Son ou encore de Lai Chau.

Pour en savoir plus sur les coutumes et les croyances des Hmong, lisez ce portrait. 

 

La population Lolo

Les Lolos sont une population originaire de l’Ouest de la Chine, et dont une petite partie s’est installée à partir du 15ème siècle dans le Tonkin. On compte deux sous-groupes au Vietnam : les Lolos Fleuris vivant dans les districts de Méo Vac et Dong Van (Province de Ha Giang) et les Lolos Noirs vivant dans le district de Bao Lac (Province de Cao Bang). Les cultures sont très proches mais leurs habits différent largement !

Pour en savoir plus sur les coutumes et les croyances des Lolo, lisez ce portrait. 

 

La population Cham

Les Cham sont un peuple ayant pour origine le Royaume de Champa qui fut établi entre le 12ème et le 17ème siècle sur le territoire vietnamien actuel et plus précisément sur ce qu’on appelle aujourd’hui les hauts plateaux. Ce peuple provient des îles que sont la Malaisie et l’Indonésie aujourd’hui. Les Chams aujourd’hui sont répartis dans plusieurs pays : ils sont environ 300 000 au Cambodge et 125 000 au Vietnam. Ils sont également en petit nombre au Laos, Malaisie, Thailande et enfin aux USA et en France. Ces personnes émigrées loin de leur terre d’origine ont dû fuir les exactions des Khmers Rouges qui auraient exterminés entre 100 et 500 000 Cham entre 1975 et 1979.

Au Vietnam, leurs villages se situent près de la côte dans les Provinces de Ninh Thuan et Binh Thuan, près de la ville de Phan Rang, aussi appelée Panduranga, site historique de l’Empire Cham.

Pour en savoir plus sur les coutumes et les croyances des Cham, lisez ce portrait. 

 

La population Khmer Krom

Cette population correspond aux personnes d’origine Khmer (Cambodge) mais vivant exclusivement au Vietnam. En vietnamien, ils sont appelés clairement Người Viet Goc Mien (vietnamiens d’origine Khmer). Les Khmer Krom vivent dans les Provinces du Delta du Mékong et constituent dans cette partie du pays le second groupe ethnique derrière les Kinh (Viets). C’est la Province de Sóc Trăng qui regroupe le plus de Khmer Krom : plus de 30% de la population de cette Province se revendique de cette ethnie.

Pour en savoir plus sur les coutumes et les croyances des Khmer Krom, lisez ce portrait

 

 

Nos circuits à la rencontre des ethnies du Vietnam

 

 

Mathieu Arnaudet

Laisser un commentaire :