L'ethnie Lolo au Vietnam - Parfum d'AutomneL'ethnie Lolo au Vietnam - Parfum d'AutomneL'ethnie Lolo au Vietnam - Parfum d'Automne
Femme Lolo au Vietnam

L’ethnie Lolo au Vietnam

Découvrez ici des informations sur la population Lolos vivant dans les Province de Cao Bang et de Ha Giang dans l’extreme Nord Vietnam.

Le public français les a notamment découvert grâce à l’émission Rendez-vous en Terre Inconnue de France Télévision. 

A travers cet article nous vous en disons plus sur leurs coutumes, rites et croyances. 


 

Les Lolos sont une population originaire de l’Ouest de la Chine, et dont une petite partie s’est installée à partir du 15ème siècle dans le Tonkin. On compte deux sous-groupes au Vietnam : les Lolos Fleuris vivant dans les districts de Méo Vac et Dong Van (Province de Ha Giang) et les Lolos Noirs vivant dans le district de Bao Lac (Province de Cao Bang). Les cultures sont très proches mais leurs habits différent largement !

 

De quoi vivent-ils ?

Les Lolos ne sont environ que 4 000 au Vietnam et vivent dans des parties plutôt reculées du pays. Les gens vivent essentiellement de la riziculture, de l’élevage, du maraichage, du tissage et du petit commerce. Vous pourrez ainsi découvrir de superbes métiers à tisser et les vêtements qui en sortent ! Si vous allez rencontrer les Lolos Noirs à Bao Lac vous pourrez assister à leur quotidien fait de dur labeur ! Vous pourrez également les rencontrer au marché de Bao Lac.

 

Femme Lolo au Vietnam

Femme Lolo noir portant ses habits traditionnels pendant le travail des champs. 

 

 Comment se logent-ils ?

Leurs villages comprennent des maisons entièrement fabriquées en bois. Le rez-de-chaussée est dédié aux animaux, au stockage et aux outils de travail. Trois pièces existent : la cuisine, les chambres à coucher et la pièce comportant l’hôtel des ancêtres.

 

Comment s’habillent- ils ?

# Lolos Fleuris de Ha Giang : différentes textiles et matériaux sont utilisés comme le batik, la broderie à la main, mais vous verrez également des pompons et des perles. Plusieurs vêtements composent la tenue des femmes Lolos de Meo Vac : Pantalon à élastique pour la taille, jupe portefeuille croisée sur le devant, deux ceintures décoratives à la taille, veste et foulard sur la tête.

# Lolos Noirs de de Cao Bang : Les femmes portent la veste, courte et noire, avec des manches colorées (bandes jaunes, roses ou vertes). Le pantalon est long et ample mais plutôt court pour ne pas gêner la marche. Le foulard est de mise également. La tenue des hommes est, elle, très simple : une veste noire attachée sur le côté !

 

Tenues traditionnelles Lolos fleuris, Vietnam

Femmes Lolos Fleuris dans leurs habits traditionnels. Crédit photo: Quang Lam

 

Quelles sont leurs croyances ?

Les Lolos, Noirs ou Fleuris, restent animistes et croient aux génies et aux esprits. Saviez-vous qu’ils dorment la bougie allumée pour faire fuir les fantômes ? C’est le chef du village qui assure le culte des ancêtres et garde les tambours sacrée, instruments permettant de communiquer avec le monde des morts. Ces tambours rythment les funérailles pendant plusieurs jours !

 

Les rites

# Le mariage : Le mariage Lolo comprend plusieurs étapes. Tout d’abord, la famille du prétendant doit choisir quatre personnes, deux filles et deux garçons, qui auront la charge de faire la proposition à la famille de la jeune fille. Ils iront dans la famille avec des cadeaux, comme de l’alcool de riz. Si la famille accepte, ils boiront ensemble et fixeront la date du mariage. La famille du marié donnera ses cadeaux le soir du jour du mariage, à un oncle de la mariée qui les transmettra ensuite au plus ancien de la famille. La famille de la jeune fille fera ensuite une prière aux ancêtres et ils feront la fête toute la soirée. La cérémonie de mariage se fera le lendemain matin.

L’oncle conduit alors sa nièce à sa chambre nuptiale et la présente à la famille du marié, tandis que toute la famille de la mariée pleure pour montrer l’attachement à la jeune fille. La mariée pleurera également pour montrer qu’elle ne veut pas quitter ses parents naturels. Les demoiselles d’honneur des deux familles accompagnent ensuite la mariée hors de sa maison. Le groupe se rend à la maison du marié où la mariée est accueillie de la même manière que le marié à la maison de la mariée la veille, en buvant et en chantant. Selon la tradition de Lo Lo, lorsque la mariée entre dans la maison du marié, les parents du marié doivent se cacher, car il est à craindre que leur présence ne vienne troubler l’âme de la mariée et mettre en danger sa santé future.

Peu après l’arrivée de la fête chez le marié, l’oncle de la mariée arrive avec la dot de sa nièce, qui comprend généralement un cochon, un poulet, une houe, une poêle, un couteau, du vin, de la viande, du riz et des vêtements. Si la famille de la mariée est riche, il peut même amener une vache.

La famille du marié accueille ensuite la fête de mariage : les deux familles chanteront toute la nuit pour souhaiter le bonheur aux mariés.

Trois jours après le mariage, le couple retournera à la maison de la mariée pour visiter et saluer toute la famille. Ils restent généralement quelques jours avant de retourner vivre de façon permanente dans la maison familiale du marié.

 

# Les funérailles

Durant les funérailles, le tambour en bronze est l’instrument le plus important. Ils sont utilisés comme un lien avec les esprits. Des sacrifices d’animaux et des danses accompagnent également les festivités. Les Lolo font le culte de leurs ancêtres, parents et proches. Ceux-ci sont représentés sur l’autel par des tablettes funéraires en bois de forme humaine au visage dessiné avec du charbon de bois. Les Lolo réservent une place importante pour les “âmes” dans leur vie spirituelle. Dans chaque maison on trouve un autel aux ancêtres.

 

 

Pour rencontrer la population Lolo pendant votre voyage, il suffit de confectionner avec nous votre circuit sur-mesure

 

DEMANDEZ UN DEVIS

Réponse sous 48h

Mathieu Arnaudet

Laisser un commentaire :