Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquer - Parfum d'Automne Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquer - Parfum d'Automne Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquer - Parfum d'Automne
Femmes ramassant le riz dans la région de Sapa, Vietnam

Les rizières du Nord Vietnam : les endroits à ne pas manquer

Au mois de Mai dans les montagnes du Nord Vietnam, les rizières en terrasse commencent à être mises en eau afin de faire pousser le riz. La période de la récolte s’étendra de mi-août à fin septembre selon les localités. 

Cet article vous en dit plus sur la production de riz au Vietnam et vous donne des conseils de voyageur pour apprécier au meilleur des moments chaque destination.

Dites nous en commentaire quelle est votre destination favorite!

 


 

L’importance du riz dans les cultures du Nord Vietnam

Bien que sa part dans l’économie nationale diminue du fait de l’industrialisation et de la modernisation de l’appareil productif, le secteur agricole emploie toujours une très grande partie des travailleurs vietnamiens (aux alentours de 45 %). Et la culture du riz occupe une grande part de ces travailleurs agricoles ! La culture du riz s’est vu confier une véritable mission nationale depuis les années 70.

Le riz fait office de vitrine pour le Vietnam, en termes économiques et touristiques. Aujourd’hui, le Vietnam est devenu le 3e producteur de riz au monde derrière la l’Inde et la Thailande. Le riz étant la principale production du Vietnam, le volume de production a augmenté selon un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,5 % de 2010 à 2014.

 

Les techniques rizicoles dans le Nord Vietnam

Si la majeure partie de la production de riz provient du Delta du Mekong (45 %) surnommé à juste titre le « grenier à riz du Vietnam », les populations du Nord Vietnam produisent également du riz, et même en région montagneuse. Dans ces régions difficiles, les ethnies minoritaires ont créé des techniques innovantes permettant de cultiver le riz sur des champs en terrasses. Ces techniques consistent à construire une série de marches à flanc de montagne qui permet d’obtenir des surfaces planes. C’est un travail très difficile qui sculpte peu à peu des vallées entières en escaliers géants.

Les agriculteurs locaux ont dû, pour ce faire, développer des canaux de distribution d’eau sophistiqués dans le but de faire face à la topographie spécifique à l’altitude élevée : des tuyaux en bambou ont été utilisés pour puiser et amener l’eau de la montagne.

Ce sont sans doute les cultures les plus spectaculaires et les plus photogéniques du Vietnam et nous vous conseillons de ne pas manquer d’en avoir un aperçu !

 

Rizières en terrasse dans les environs de Sapa, Vietnam

Rizières en terrasse dans les environs de Sapa, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Les saisons : quand visiter les rizières

Nous pouvons diviser les saisons de riz en trois :

# Saison d’eau : aux mois d’avril et de mai, les rizières sont inondées pour permettre ensuite le repiquage des plants élaborés en pépinière ;

# Saison verte: aux mois de juin et juillet, c’est l’heure du repiquage, le jeune riz va alors mûrir pendant plusieurs semaines. Au début, le riz est vert avant de jaunir petit a petit ;

# Saison de la récolte: de la mi-août à début octobre (selon les endroits), c’est la saison de la récolte. C’est la saison préférée des photographes : en plus de voir de superbes paysages aux dégradés de couleurs impressionnants, c’est à ce moment que l’on peut voir le plus grand nombre de vietnamiens travailler dans les champs

La saison de la récolte approche a grands pas, nous vous disons où et quand aller visiter les rizières à ce moment-là !

 

La récolte : les endroits à ne pas manquer pour voir les plus belles rizières du Vietnam

Plusieurs endroits au Nord Vietnam ont notre coup de cœur pour découvrir les rizières au moment de la récolte. On ne vous dit peut-être pas de les visiter tous, mais ne pas y aller du tout serait une grave erreur !

 

Les alentours de Sapa dans la Province de Lao Cai

Sapa est une ville située dans la Province de Lao Cai, à la frontière chinoise, au Nord Vietnam. Elle fut aménagée en premier par les autorités coloniales françaises au début du 20e  siècle pour permettre aux agents français en poste au Vietnam de s’aérer durant les grandes chaleurs de l’été tropical. Après les grosses chaleurs de l’été, vous apprécierez le frais de Sapa tout en admirant de superbes paysages !

À Sapa, nos guides vous emmèneront découvrir notamment la vallée de Muong Hoa puis vous continuerez vers le village de Ta Van. Le meilleur moyen de profiter de ces paysages, c’est bien sûr de les découvrir en randonnant, à votre rythme et avec un guide connaisseur de la région !

Il n’y a qu’une seule récolte à Sapa, de la fin août à la mi-septembre.

Pendant votre séjour à Sapa, nous vous conseillons de passer au moins une nuit chez l’habitant. Mais Sapa accueille un grand nombre d’hébergements et il serait dommage de passer à côté de quelques beaux écolodges. Nous vous conseillons deux d’entre eux:

Chapa Ecolodge: situé dans la commune de Lao Chai, cette écolodge vous offre une vue imprenable sur les rizières environnantes ;

Sapa Eco – Home: personnel à l’image de leur établissement, gentils et chaleureux. Très belles vues également

 

Villageois dans les environs de Sapa récoltant le riz de manière non mécanisée, Vietnam

Villageois dans les environs de Sapa récoltant le riz de manière non mécanisée, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Découvrez notre circuit complet pour découvrir les rizières de Sapa et d’ailleurs !

 

Le district de Mu Cang Chai dans la Province de Yen Bai

Le district de Mu Cang Chai est situé dans la Province de Yen Bai, à environ 300 kilomètres de Hanoi. Peu connu, comparé à Sapa, Mu Cang Chai offre pourtant des paysages à couper le souffle que nous vous conseillons de ne pas manquer ! Vous pourrez déjà apprécier des paysages incroyables entre la ville de Nghia Lo et le district de Mu Cang Chai, cette portion de route étant appelée la « route des photographes ». Vous ferez ensuite un arrêt dans la superbe vallée de Tu Le. Durant votre séjour, vous partirez en randonnée hors des sentiers battus, aidés en cela par nos guides francophones connaissant le district comme sa poche ! C’est notre coup de cœur et nous ne pouvons que vous conseiller d’y aller !

Les rizières y arrivent à maturité à partir de la mi-août !

A Mu Cang Chai, l’offre d’hébergements est encore restreinte. Néanmoins, hormis les nuits chez l’habitant, vous pourrez vous laisser tenter par deux écolodges:

Mu Cang Chai Ecolodge: situé sur une petite montagne, vous pourrez choisir entre la chambre commune (comme à l’homestay) ou les bungalows privatifs. Très belles vues sur les rizières alentours. Possibilité d’y prendre les repas également.

Champ Resort: Ouvert depuis octobre 2019, cet écolodge dispose de très beaux bungalows. Pour allier authenticité et confort! Il est situé dans la commune de Tu Le, district de Van Chan (et non pas Mu cang Chai). Trente kilomètres le sépare de l’écolodge Mu Cang Chai.

 

Paysages spectaculaires dans le district de Mu Cang Chai, Vietnam

Paysages spectaculaires dans le district de Mu Cang Chai, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Découvrez notre circuit vous emmenant à Nghia Lo et à Mu Cang Chai

 

Le district de Hoang Su Phi dans la Province de Ha Giang

Ha Giang est le nom de la Province située à l’extrémité Nord du Vietnam. Longtemps restée peu visitée, la région s’ouvre peu à peu au tourisme et laisse entrevoir ses fabuleux paysages ! De plus en plus connue pour ses paysages karstiques au nord-est, la Province abrite également de superbes rizières en terrasses. Pour les trouver, il faut aller du côté du district de Hoang Su Phi au sud-ouest de la Province, a environ 100 kilomètres de la ville de Ha Giang (chef lieu de la Province portant le même nom). Le district couvre plusieurs communes et nous vous ferons découvrir les paysages à pied à travers des randonnées et des nuits chez l’habitant. Vous rencontrerez ainsi certaines ethnies de la région, pas les plus connues, comme les La Chí, Dao et Nùng.

Venir à Hoang Su Phi c’est aussi soutenir le tourisme communautaire qui s’est développé ces dernières années. Nous travaillons à leurs côtés ce qui garantit un service de qualité au profit des populations locales.

Outre une nouvelle fois les nuits chez l’habitant, nous vous conseillons de rester dormir au moins une nuit au Pan Hou Village, un magnifique écolodge parfaitement intégré à son environnement. Vous bénéficierez d’un bungalow privé et pourrez même aller au massage après une longue et éprouvante journée de randonnée!

 

Rizières prêtes à être récoltées dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam

Rizières prêtes à être récoltées dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Découvrez notre circuit allant à la rencontre des ethnies vivant dans le district de Hoang Su Phi

 

La Réserve Naturelle de Pu Luong dans la Province de Thanh Hoa

Destination « hors des sentiers battus » et première étape idéale au départ d’Hanoi, Pu Luong se trouve être un havre de paix naturel. Située dans une région où vit la minorité Thai, dans les districts de Quan Hoa et Ba Thuoc de la province de Thanh Hoa, à 180 km d’Hanoi, Pu Luong est une réserve naturelle qui a presque tout à vous offrir ! Vous pourrez en effet randonner au milieu d’un décor naturel grandiose : collines boisées, karsts de calcaire, rivières, cascades intactes et rizières en terrasses.

Vous serez logés dans un petit paradis de verdure et nous vous ferons découvrir les environs à travers des parcours de randonnées doux.

Contrairement aux destinations précédentes, montagneuses, Pu Luong connaît 2 récoltes dans l’année. La première se déroule de la mi-juin jusque début juillet. Par conséquent, la deuxième arrive plus tard que pour les autres destinations puisqu’il faut attendre la mi-octobre (jusqu’à mi-novembre) pour revoir le riz à maturité.

Il y a de plus en plus de choix en termes d’hébergements à Pu Luong. Nous vous en conseillons plusieurs d’entre eux.

Ban Hieu Garden Lodge: situé dans le village de Hieu, le long d’une cascade, il est idéal si vous voulez être au calme! Vous pourrez aller vous baigner à la cascade après votre journée de randonnée dans la réserve naturelle de Pu Luong ;

Pu Luong Retreat: le premier et le plus luxueux établissement de la réserve naturelle de Pu Luong. Comme Pan Hou village à Hoang Su Phi, c’est un véritable écolodge respectant l’environnement. Nous ne pouvons que vous le conseiller si vous disposez du budget.

Pu Luong Home: un homestay de charme et à l’abri. C’est en randonnant que vous le découvrirez!

 

Rizières dans la réserve de Pu Luong, Vietnam

Rizières dans la réserve de Pu Luong, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Découvrez notre circuit incluant Mai Chau et la réserve naturelle de Pu Luong

 

Les défis de la riziculture

Le riz a un rôle indispensable dans la société vietnamienne : pour son économie, sa cuisine et l’emploi des populations. L’augmentation de son rendement a donc été une des priorités du Parti durant les dernières décennies, ce qui a nécessité l’emploi massif d’intrants chimiques… et un travail toujours plus harassant de la part des agriculteurs.

Certaines régions du Delta du Mékong produisent aujourd’hui jusqu’à 3 récoltes par an ! Cette course effrénée au rendement, outre le fait qu’elle demande beaucoup aux agriculteurs, diminue la qualité du riz lui-même. Nombreux sont les vietnamiens à préférer acheter du riz des pays voisins plutôt que leur propre riz ! Les experts insistent sur le besoin de diversification de la production. Un riz de meilleure qualité serait ainsi vendu plus cher sur les marchés internationaux.

 

Article et Crédit photos: Mathieu Arnaudet

 

Nos circuits pour découvrir les plus belles rizières du Vietnam:

 

Mathieu Arnaudet

Laisser un commentaire :