Tout savoir sur Long Xuyen et son marché flottant - Parfum d'Automne Tout savoir sur Long Xuyen et son marché flottant - Parfum d'Automne Tout savoir sur Long Xuyen et son marché flottant - Parfum d'Automne
 
Marchande au marché de Long Xuyen

Tout savoir sur Long Xuyen et son marché flottant

——————————————————————————-

Long Xuyen est la deuxième plus grande ville du delta du Mékong, la capitale de la province d’An Giang. La ville est située sur la rive ouest du fleuve Hâu, et c’est une belle étape sur le chemin entre Can Tho et Chau Doc, à la frontière avec le Cambodge.

Comme vous l’avez lu dans notre article, le marché flottant de Cai Rang à Can Tho n’est plus vraiment ce qu’il était… Vous pourriez ainsi vouloir trouver quelque chose de plus authentique. Celui de Long Xuyen, malgré une baisse d’activité manifeste depuis la pandémie de Covid-19, garde tout son charme.

Mais la région est aussi riche d’une longue histoire, ancienne et plus récente. À une quarantaine de kilomètres à l’ouest de la ville s’étend par exemple le site archéologique d’Oc Eo, qui était probablement une ville portuaire importante du royaume de Founan qui a dominé le delta du Mékong entre le Ier et le VIIè siècle de notre ère. De l’autre côté de la ville se trouve l’île du tigre Ho Oc, où se trouve la maison familiale de Ton Duc Thang, successeur au poste de président du pays de Ho Chi Minh.

Ci-dessous tous nos conseils pour profiter au maximum de votre séjour sur place.

 

Quoi faire à Long Xuyen ?

 

Visiter le marché flottant et le village Khmer

Lorsque le trafic routier n’était pas encore développé, les habitants du delta du Mékong avaient l’habitude de commercer en pirogue et en bateau sur le fleuve. C’est comme cela qu’une multitude de marchés flottants existaient dans la région pendant des siècles. Aujourd’hui, bien que des grands marchés se soient installés sur terre et que les voies de communication (routes, ponts, etc.) se soient développées, certaines personnes continuent de pratiquer le commerce sur l’eau. C’est l’une des caractéristiques culturelles uniques des habitants du delta du Mékong en général et de la province d’An Giang en particulier.

Malheureusement, la pandémie de Covid-19 a mis un coup d’arrêt important à ces activités et a accéléré en quelque sorte la disparition de ce qui faisait la spécificité du delta du Mékong. Néanmoins, Long Xuyen il existe encore à Long Xuyen un marché authentique, qui n’est pas dédié aux touristes comme à Can Tho.

Vous partirez de l’embarcadère O Moi, qui se trouve sur les bords de la rivière Hau, dans le quartier de My Phuoc. De petits bateaux à moteur amènent les touristes visiter tous les coins du marché flottant. Nous vous conseillons d’y aller vers 5h30 du matin, des personnes sur place vous proposeront de vous y emmener. Lors de la visite du marché, nous avons eu la chance de le parcourir en compagnie de M. Ba Do, qui connaît très bien la plupart des vendeurs et vendeuses sur place. Voici son numéro de téléphone : 09 32 94 44 19. Attention, il ne parle que le vietnamien.

En chemin, vous pourrez profiter du lever du soleil sur la rivière, créant des traînées de nuages ​​roses et blancs entrelacés, se mélangeant dans le ciel. Grandiose.

De manière traditionnelle, sur les marchés flottants, les marchandises sont exposées à la vente et introduites sur une tige à l’avant des bateaux. Chaque bateau accrochera un article différent, des légumes, des tubercules, des fruits ou tout autre article nécessaire pour la vie de tous les jours.

Après le marché, votre guide local vous amènera jusqu’à un village flottant tout proche du marché. Il s’agit de familles Khmers qui se sont installées sur place faute d’avoir les papiers nécessaires pour habiter sur terre.

Voici une série de photos qui vous permettront de mieux voir ce qu’est le marché flottant de Long Xuyen aujourd’hui.

 

 

Crédit photo : Mathieu Arnaudet

 

Se balader dans le marché terrestre

Le marché terrestre de Long Xuyen se situe tout à côté de l’embarcadère O Moi. Nous vous conseillons ainsi d’aller vous y balader à votre retour du marché flottant. Vous verrez que c’est un très grand marché, à la hauteur de ce qu’est Long Xuyen : la deuxième ville du delta du Mékong.

De manière classique, vous avez un bâtiment principal qui accueille ici les vendeurs de gros. Vous verrez ainsi de très grandes quantités de fruits et de légumes prêtes à être envoyées dans des restaurants de la région. Vous trouverez à l’étage les vendeurs de textile et de vêtements. Vous avez ensuite tout autour du grand bâtiment les marchands de fruits, de légumes, de viande, de poissons…

Quelques photos ci-dessous pour vous donner une idée du marché.

 

 

Crédit photo : Mathieu Arnaudet

 

Visiter le temple Ong Bac

An Giang est une province unique où vivent des populations d’origine chinoise, khmer et cham. L’on retrouve des bâtiments religieux de ces cultures dans toute la province. La présence chinoise a marqué longtemps la vie locale et l’on retrouve beaucoup de sanctuaires vénérant des saints pour bénir la communauté chinoise de l’époque.

Parmi ces lieux spirituels, nous pouvons mentionner la pagode Ong Bac, également connue sous le nom de Bac De Mieu. Elle fut la première salle de réunion des Chinois à An Giang située sur la rue Pham Hong Thai au bord de la rivière Long Xuyen, tout près du marché dont nous venons de parler.

La pagode fut construite par la communauté chinoise venue  de la province du Guangdong pour s’installer à An Giang. Le bâtiment fut d’abord un bureau où se retrouvaient tous les compatriotes de cette région de Chine.  Puis y furent vénérés les dieux Bac De, Thien Hau, Ngoc Hoang et Quan Cong, de sorte que les Vietnamiens l’appellent aujourd’hui une pagode.

Construite il y a plus de 100 ans, lorsque Long Xuyen s’appelait encore Dong Xuyen, elle appartint d’abord au village de My Phuoc, district de Tay Xuyen, pendant la dynastie Nguyen. La construction débuta l’année du cheval (1887), après que M. Quang Thanh Loi et Hoa Mau Xuong, deux riches Chinois de la région, levèrent des fonds auprès de la communauté et des croyants. Après quatre années de travaux, c’est l’année du Chien (1891) que le temple fut achevé et devint tout de suite une œuvre artistique et architecturale importante de la ville de Long Xuyen.

Il s’agit d’un bâtiment typique de style cantonais, jaune foncé combiné avec du rouge et du marron, avec un motif incurvé sur le toit du toit en tuiles. Le temple a été reconnu comme relique historique et culturelle nationale en juin 1987.

Le temple Bac De conserve toujours son état d’origine et abrite encore de nombreuses reliques précieuses datant de la construction.

Le temple organise des cérémonies d’adoration les jours de pleine lune du mois. En particulier, le 3ème jour du 3ème mois lunaire de chaque année a lieu la cérémonie d’adoration de Bac De, considérée comme la plus grande cérémonie de l’année. Le 23e jour du 3e mois lunaire est la période de l’adotation de la déesse Thien Hau Thanh Mau ; le 24e jour du 6e mois lunaire celui de Quan Cong (Quan Thanh De Quan).

 

Extérieur du temple Ong Bac

Extérieur du temple Ong Bac. Crédit photo : Mathieu Arnaudet

 

Se balader sur l’île du Tigre (Ong Ho)

Située dans la commune de My Hoa Hung, sur la rivière Hau, l’île d’Ong Ho a été formée par le limon de la rivière.

Selon la légende, l’origine du nom Ong Ho est due au fait que de nombreux tigres et panthères résidaient sur cette île dans une zone accueillant des joncs et des roseaux. Aujourd’hui, point d’animaux sauvages, de nombreux habitants y vivent !

Pour s’y rendre il faut soit prendre le ferry depuis les embarcadères My Hoa Hung ou O Moi, le même que pour aller sur le marché flottant. Vous pouvez aussi demander au propriétaire d’une barque de vous y emmener – le trajet ne dure que 15 minutes.

Sur place, vous serez dans un petit condensé du delta du Mékong : de très belles anciennes maisons et des jardins de fruits et légumes partout !

Il y a quelques homestays qui vous accueilleront pour la nuit et vous pourrez louer des vélos – le meilleur moyen pour découvrir l’île.

Mais au-delà de la tranquillité des lieux, l’île est connue des Vietnamiens pour être le lieu de naissance du deuxième président du Vietnam, Ton Duc Thang. Connu localement sous le nom d’Oncle Ton (comme Oncle Ho), la petite maison d’enfance de l’ancien président se dresse toujours sur l’île et est devenue un mémorial important.

 

Maison et son jardin sur l’île du Tigre, Long Xuyen

Maison et son jardin sur l’île du Tigre, Long Xuyen

 

Aller au musée d’An Giang

Pour une vue approfondie de l’histoire de Long Xuyen d’avant et d’après-guerre, nous vous conseillons la visite du musée An Giang. Les expositions du musée se concentrent sur l’histoire de l’invasion française et de la guerre du Vietnam à Long Xuyen, avec des artefacts de l’époque coloniale et de la guerre exposés. Le musée présente aussi visiteurs la diversité de sa culture locale. Des expositions sur les groupes ethniques et religieux locaux donnent ainsi un aperçu de la richesse culturelle de la province.

 

Découvrir le site archéologique d’Oc Eo

 Entre le Ier au VIème siècle de notre ère, lorsque le sud du Vietnam et le sud du Cambodge étaient sous la domination du royaume cambodgien d’influence indienne de Funan, Oc-Eo (37 km au sud-ouest de Long Xuyen) était une ville commerciale majeure et un port important. À la fin des années 1990, des fouilles archéologiques ont été effectuées, découvrant des squelettes dans des vases funéraires, des bijoux en or élaborés, des armes, une multitude de poteries et plus encore. Il ne reste que peu de fondations, mais c’est une belle balade dans l’arrière-pays pour s’y rendre.

Une grande partie de ce que l’on sait de l’empire Funan, qui a atteint son apogée au Vème siècle après JC, provient de sources chinoises contemporaines, des fouilles d’Oc-Eo et d’Angkor Borei au Cambodge voisin. Les fouilles ont mis au jour des preuves de contact entre Oc-Eo et ce qui est aujourd’hui la Thaïlande, la Malaisie et l’Indonésie, ainsi que la Perse et l’Empire romain.

Un système élaboré de canaux autour d’Oc-Eo était autrefois utilisé à la fois pour l’irrigation et le transport, incitant les voyageurs chinois de l’époque à écrire sur « la navigation à travers Funan » pour atteindre la péninsule malaise. La plupart des bâtiments d’Oc-Eo ont été construits sur pilotis et des morceaux de ces structures indiquent le haut degré de raffinement atteint par la civilisation founanaise. Les artefacts trouvés à Oc-Eo sont exposés au musée d’histoire et au musée des beaux-arts de HCMV et au musée d’histoire de Hanoï.

 

Trouvailles archéologiques à Oc Eo

Trouvailles archéologiques à Oc Eo

 

Où dormir à Long Xuyen ?

Encore très peu touristique, la ville n’offre pas beaucoup de choix pour le logement… Nous vous conseillons le Chau Khuong Hotel, un établissement neuf avec de belles chambres. Compter environ 50 dollars la nuit avec petit-déjeuner. Pour sensiblement le même prix, vous avez également le Hoa Binh 1 Hotel qui dispose d’une piscine mais dont les chambres sont un peu vieillotes… Enfin, tout juste ouvert, le M Homestay qui semble vouloir soigner sa décoration minimaliste… Comptez environ 20 dollars pour une chambre.

 

La façade de l'hôtel Chau Khuong à Long Xuyen

La façade de l’hôtel Chau Khuong à Long Xuyen. Crédit photo : hôtel. 

 

Si vous voulez loger sur l’île du Tigre, il y a plusieurs homestays au confort rudimentaire. Nous vous conseillons plutôt de loger dans la ville et de passer une demi-journée de balade en vélo sur l’île.

 

Vous savez maintenant tout pour profiter au maximum de votre séjour à Long Xuyen.

Contactez-nous pour l’inclure dans votre circuit su Sud Vietnam.

Mathieu Arnaudet
Responsable Marketing

Laisser un commentaire :