Ha Giang, informations et guide complet - Parfum d'Automne Ha Giang, informations et guide complet - Parfum d'Automne Ha Giang, informations et guide complet - Parfum d'Automne
Paysages montagneux de la province de Ha Giang

Ha Giang, informations et guide complet

Découvrez à travers cet article  toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la province de Ha Giang.

Pourquoi et comment aller à Ha Giang? A quelle saison visiter la province de Ha Giang? Quelles destinations privilégier? Où dormir?

Encore peu connue comparée à Sapa, la Province dispose pourtant de paysages superbes qui enchanteront les voyageurs.

Tour d’horizon de ce qu’il faut savoir sur cette région.

 


Présentation de la région de Ha Giang

Ha Giang est le nom de la Province située à l’extrémité Nord du Vietnam. Elle partage ses frontières avec 4 Provinces du Vietnam (Cao Bằng, Tuyên Quang, Lào Cai et Yên Bái) et la Chine.

L’une des spécificités de la Province se nomme « plateau calcaire de Dong Van ». S’étendant sur plus de 2 000 km² et sur 4 districts de la Province (Quan Ba, Yên Minh, Dông Van et Mèo Vac), ce plateau est le plus vaste du Vietnam. Classé depuis 2010 dans le Réseau mondial des géoparcs (Global Geoparks Network – GGN) par l’UNESCO, cette zone offre des paysages naturels et sauvages fascinants.

Comme vous allez le voir, Ha Giang ne se résume pas à son « plateau calcaire », il s’y trouve de nombreux autres paysages tout aussi impressionnants, comme les rizières en terrasse ou des cols vertigineux.

Longtemps restée peu visitée, la région s’ouvre doucement au tourisme pour le plus grand bonheur des voyageurs cherchant des décors naturels grandioses et voulant rencontrer les ethnies aux cultures ancestrales. Ses routes sinueuses et ses paysages bruts font de Ha Giang une destination propice au voyage authentique et d’aventure.

 

Où se trouve la Province de Ha Giang?

Voici deux cartes. La première, celle de gauche, situe la Province de Ha Giang dans le Nord Vietnam. La seconde, à droite, détaille les districts de la Province. Vous pourrez ainsi situer plus facilement la Province au Vietnam et ensuite les destinations dont nous allons parler.

 

Cartes de Ha Giang, Vietnam

 

Pourquoi et comment visiter la Province de Ha Giang ? Que faire sur place ?

Nous voudrions détailler ici plus précisément les raisons pour lesquelles nous vous conseillons de visiter la Province de Ha Giang. Nous vous indiquerons ensuite comment y aller et les meilleurs moyens de découvrir la région sur place.

Commençons tout d’abord par les raisons pour lesquelles nous vous conseillons de visiter cette Province.

Nous voyons trois raisons principales :

#1. Aller à la rencontre des ethnies du Nord Vietnam

#2. Découvrir des paysages grandioses

#3. Voyager dans une région peu connue et sauvegardée

 

1. Aller à la rencontre des ethnies du Nord Vietnam

La population totale de la région ne dépasse pas les 800 000 habitants et pourtant, elle comprend un grand nombre de populations différentes (17 ethnies différentes ont été recensées). Les ethnies les plus importantes sont les Hmong (environ 35% de la population totale), viennent ensuite les Tay (25%), les Dao (15%). Les kinh (ou viets) ne comptent ainsi que pour 13% de la population totale. Néanmoins, avec le développement du tourisme dans la Province, il est à parier que le nombre de ces derniers augmentera dans les prochaines années.

Cette configuration ethnographique a évolué au fil des siècles puisque c’est l’ethnie Thai qui occupait principalement ce territoire du 15ème au 17ème siècle. Ils le cédèrent à la Chine avant que l’Empire chinois ne le redonne au Vietnam à la fin du 18ème siècle.

Aujourd’hui, c’est bien la culture Hmong qui est mise à l’honneur par les autorités pour valoriser cette province. Tous les ans, une célébration tient place à Dong Van en l’honneur des arts et traditions Hmong.

Les populations ethniques de cette région impressionnent par leur capacité d’adaptation à des environnements très difficiles. Les ethnies de la Province continuent de vivre dans le plateau de Dong Van et de faire perdurer leurs traditions depuis plusieurs siècles en façonnant également les montagnes grâce à leur travail (cultures de riz et de maïs essentiellement, et élevage).

 

Femme de l’ethnie Dao dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

2. Découvrir des paysages grandioses

Chaque voyageur revenant de la région de Ha Giang se dit impressionné par les paysages qu’il / elle a pu voir pendant son voyage. Bien que d’une altitude modeste (Dong Van est à 1 500 mètres d’altitude, le col Ma Pi Leng à 1 200 mètres), les paysages montagneux de la Province sont uniques et spectaculaires. Ils sont aussi très divers : ce sont les champs de riz qui couvrent le district de Hoang Su Phi (sud-ouest de la Province), des montagnes calcaires sur le plateau de Dong Van et des vallées plus fertiles, comme à Du Gia, à l’intérieur des terres de la Province.

En voyageant dans cette Province, vous verrez les paysages changer rapidement, pour le plus grand bonheur des photographes.

 

Route de montagne dans le plateau karstique de Dong Van à Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

3. Voyager dans une région peu connue et sauvegardée

Contrairement à Sapa qui a vu le tourisme (étranger et vietnamien) affluer ces dernières années jusqu’à, il faut bien le dire, défigurer la ville de Sapa elle-même, Ha Giang est préservée du tourisme de masse. Ses atouts ne sont pas propices à un tourisme de détente. La découverte de la Province de Ha Giang se mérite, c’est ce qui fait tout son intérêt ! Malgré tout, la « boucle de Ha Giang » est devenue populaire notamment chez les jeunes voyageurs voulant défier les routes sinueuses de la province en moto. En voyageant sur cette « boucle », vous croiserez un grand nombre de ces travellers. Néanmoins, peu s’aventure dans les villages à la rencontre des populations.

C’est ce qui fait l’intérêt de notre offre puisque, accompagnés d’un guide et souvent d’un accompagnateur local, vous irez là où peu de gens vont dans la Province. A bon nombre d’endroits, vous vous sentirez véritablement « en terre inconnue ».

De plus, le parc géologique de Dong Va est reconnu aujourd’hui par l’UNESCO pour sa richesse minérale, ce qui engage les autorités à protéger et sauvegarder cet environnement unique. Le projet intègre aussi un volet social et économique auprès des populations locales.

 

Comment voyager vers la Province de Ha Giang ?

Pour vous rendre à Ha Giang, deux solutions s’offrent à vous :

1- La première, la plus confortable, est d’inclure le trajet en voiture dans votre circuit depuis Hanoi. Nous pouvons organiser des haltes sur le chemin pour que vous ne trouviez pas le temps trop long ;

2 – La seconde, la plus économique, mais la plus fatigante, est de prendre un bus de jour ou de nuit (bus couchette dans ce cas) depuis Hanoi vers la ville de Ha Giang. En 7h de temps et pour un prix d’une 10 ène d’euros vous serez dans le chef lieu de la Province.

 

La loop de Ha Giang : découvrir Ha Giang en moto ou en voiture

Sur place, la voiture ou la moto sont nécessaires pour réaliser la fameuse « boucle de Ha Giang ».

Voici l’itinéraire :

 

Itinéraire de la “boucle de Ha Giang”, Vietnam

 

Cet itinéraire vous fera découvrir les destinations à ne pas rater : les cols de Quan Ba et de Ma Pi leng, le plateau karstique de Dong Van ou encore les villages de Lung Tam et de Du Gia.

Ce circuit fait environ 350 km sur des routes serpentant en montagne. Nous vous conseillons de ne pas passer moins de 4 jours à faire ce circuit dont les distances sont rendues longues par la sinuosité de la route.

 

Les randonnées et trekking : prendre son temps pour découvrir les villages et leurs habitants

Durant cette route, il est préférable de se ménager des temps de repos et des temps pour découvrir les environs à pied. Durant nos circuits privatifs, nous vous proposerons des randonnées et trekkings soit sur l’itinéraire de la « boucle de Ha Giang », dans les environs de Du Gia et Dong Van par exemple, ou dans le district de Hoang Su Phi.

Hoang Su Phi est la destination idéale pour marcher en pleine nature et aller à la rencontre des ethnies minoritaires. Pour rejoindre ce district, il faut nécessairement la voiture ou la moto. Une fois là-bas, vous pourrez partir avec votre guide pour plusieurs jours de randonnée et découvrir des paysages grandioses et les populations accueillantes habitant des endroits reculés.

 

Femme revenant des champs dans la Province de Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Les destinations à découvrir en voyageant à Ha Giang

Nous les avons déjà mentionnés, nous allons maintenant vous en dire plus sur les endroits à ne pas manquer pendant votre séjour dans la Province de Ha Giang.

 

Le village de Nam Dam et le col de Quan Ba

Le village de Nam Dam est souvent le premier arrêt ou même le point de départ de la « boucle de Ha Giang ». De Hanoi, vous pourriez par exemple choisir de passer une première nuit chez l’habitant dans ce village situé à seulement 45 km de la ville de Ha Giang. Vous serez accueillis dans une des familles de l’ethnie Dao ayant ouvert leurs portes aux voyageurs. Ce sera votre première rencontre avec les ethnies minoritaires de la région. Ce village se situe dans le district de Quan Ba connu pour ses montagnes (« Monts de la Fée ») au milieu de la vallée. La vue depuis la route est l’une des images caractéristiques de la province de Ha Giang. Votre guide vous emmènera jusque la « porte du ciel », synonyme de porte d’entrée du parc géologique de Dong Van.

A votre arrivée à Nam Dam, vous pourrez découvrir les environs avec votre guide, et même randonner le lendemain pour atteindre par exemple la grotte Kho My située à 25 km de Nam Dam.

 

Col de Quan Ba, Province de Ha Giang, Vietnam

Col de Quan Ba, Province de Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Le village de Lung Tam

Le village de Lung Tam se trouve à seulement 18km de Nam Dam. Il est connu pour son tissage traditionnel. Vous pourrez visiter une coopérative créée en 2001 pour revitaliser et promouvoir l’artisanat traditionnel du village.

En 2009, la coopérative a même reçu l’appui financier et technique d’une ONG française appelée BATIK International. Grâce a ce partenariat, la coopérative a pu organiser des formations et ainsi créer des emplois. Les équipements de la coopérative ont été également modernisés.

N’hésitez donc pas à acheter un petit souvenir au magasin de la coopérative !

 

Femme travaillant pour la coopérative de Lung Tam, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Le plateau karstique de Dong Van

Le parc géologique s’étend sur plus de 2 000 km carré et couvre quatre districts : Quan Ba, Yen Minh, Dong Van et Meo Vac. Tout au long de la route principale, vous pourrez ainsi voir se succéder les pitons calcaires tous plus impressionnants les uns que les autres. Les chercheurs ont trouvé ces dernières années de véritables « vestiges géologiques » (sédiments et animaux fossilisés), ce qui a valu à ce Parc d’être reconnu par le Réseau Mondial des Géo parcs. C’est l’un des deux seuls Géoparc reconnu du Vietnam avec celui de de Non Nuoc dans la province voisine de Cao Bang.

 

Route serpentant dans le plateau de Dong Van, Ha Giang, Vietnam

Route serpentant dans le plateau de Dong Van, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Le col de Ma Pi Leng

Ce col se situe sur la route entre Dong Van et Méo Vac, route appelée « hanh phuc » en vietnamien, c’est à dire « la route du bonheur ». Pourquoi « bonheur » ? Parce que cette route, construite dans les années 1960, a largement amélioré le quotidien des habitants de la région. Avant, on ne pouvait relier ces deux villes qu’à dos de cheval. Pour l’anecdote, « Ma Pi Leng » veut dire d’ailleurs « nez du cheval ».

Le col n’est pas très élevé mais comme le souligne l’écrivain voyageur Olivier Page, « au terme d’une route étroite et sinueuse, on a la sensation étrange d’être à 4 000 mètres d’altitude » (voir son interview pour Le Routard). Une fois arrivée au sommet, c’est un véritable chef d’œuvre que l’on peut contempler. Vous vous sentirez tout petit devant l’immensité et la profondeur du paysage.

Ce canyon, à travers lequel passe la rivière Nho Que, s’appelle Tu San. Vous le contemplerez surement de longues minutes avec la sensation que le temps peut vraiment s’arrêter.

 

Col Ma Pi Leng, Ha Giang, Vietnam

Col Ma Pi Leng, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Le village de Du Gia

Le village de Du Gia est un petit paradis de verdure dans cette zone calcaire ! En 2015, le gouvernement du Vietnam a fait de la réserve naturelle de Du Gia un parc national et ce afin de préserver les ressources naturelles de cette région (source : Courrier du Vietnam). Le petit village de Du Gia est selon nous le point de départ parfait pour des randonnées dans la réserve naturelle.

Ne ratez pas non plus le rassemblement des ethnies minoritaires de la région à la fin du mois de Mai. Le village se transforme en un grand marché coloré !

 

Village de Du Gia, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Le district de Hoang Su Phi : les rizières en terrasse méconnues

Le district de Hoang Su Phi se situe dans la partie ouest de la Province de Ha Giang. Nous quittons donc la « boucle de Ha Giang » pour vous parler de cette destination qui à nos yeux devrait faire partie de tous les voyages au Vietnam !

Hoang Su Phi est un district montagneux aux fabuleuses rizières en terrasse ! Comme à Sapa ou à Mu Cang Chai, les populations locales, notamment Dao, ont sculpté les flancs de montagne pour en faire des rizières.

 

Rizières prêtes à être récoltées dans le district de Hoang Su Phi, Ha Giang, Vietnam

Paysage à Hoang Su Phi pendant la récolte de riz (fin septembre). Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

C’est un endroit magnifique propice aux randonnées de plusieurs jours. Le district accueille plusieurs ethnies et grâce à notre circuit vous pourrez en rencontrer un grand nombre.

Destination hors des sentiers battus, attendez-vous à passer de superbes moments de partage avec les populations locales. C’est ce qu’avait fait Vincent en décembre dernier pendant 6 jours.

Il en est sorti cette vidéo touchante :

 

Les Festivals : une façon insolite de découvrir Ha Giang

Les Festivals se développent au Vietnam afin de faire connaître les cultures spécifiques de chaque région. C’est le cas pour la région de Ha Giang qui compte un grand nombre de festivals intéressants offrant aux voyageurs un accès insolite à la culture des populations locales.

Tout d’abord chaque ethnie possède ses propres moments de fête. L’ethnie Pa Then par exemple organise chaque année un Festival de « la danse du feu » qui commence à la mi-octobre dans le calendrier lunaire (vers novembre – décembre pour le calendrier romain). La cérémonie d’ouverture du festival est impressionnante, elle voit les jeunes des villages se lancer dans le feu puis y danser sans ressentir la moindre douleur, aidés en cela par les esprits qui auront pris possession de leurs corps.

L’ethnie Lolo, quant à elle, organise tous les ans à la fin de la saison sèche (mois de mars du calendrier romain) la « prière pour la pluie ». En vous rendant chez l’ethnie Lolo à cette période (district de Meo Vac), vous comprendrez les rites de ce peuple perpétuant les croyances animistes.

D’autres festivals encore existent, comme celui des fleurs de sarrasin. Après la récolte du riz, vient la saison des fleurs de sarrasin, en octobre. La floraison ne dure qu’un mois et tapisse les collines de la couleur rose des pétales de la fleur de sarrasin. Ainsi, si vous manquez la récolte du riz à Hoang Su Phi, ne manquez pas la saison de la fleur de sarrasin !

 

Les marchés de Ha Giang : au cœur de la vie quotidienne des ethnies

Les marchés du Nord Vietnam se tiennent régulièrement et rassemblent les populations locales en tenue traditionnelle. La Province de Ha Giang ne déroge pas à la règle et nous serons heureux de vous faire découvrir au moins un marché pendant votre séjour.

Vous pourrez par exemple vous rendre au marché de Lung Phin dans le district de Meo Vac ou celui de Hoang Su Phi se tenant tous les dimanches. Près de la frontière chinoise, vous pourrez vous imprégner de l’ambiance du marché de Xin Man.

Nous fixerons les dates de votre voyage dans la Province en fonction de ces marchés, lieu haut en couleur de la vie dans les montagnes du Nord Vietnam.

 

Marché à Du Gia, Ha Giang, Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet

 

Quand visiter Ha Giang ? Quelle saison privilégier ?

Il y a véritablement quatre saisons dans le Nord Vietnam. De décembre à Mars, il faudra vous couvrir pour visiter cette région montagneuse située, on le rappelle, à l’extrême Nord du pays. Le Printemps (Mars, Avril et Mai) et l’Automne (Octobre et Novembre) sont les périodes à privilégier pour voyager sur la « boucle de Ha Giang ». Il ne fera pas trop chaud et vous éviterez les pluies tombant en été (Juin – Septembre).

Par contre, pour visiter le district de Hoang Su Phi, vous devriez accepter d’être un peu mouillé afin de profiter des plus beaux paysages, entre le mois de Juin et Octobre. La récolte du riz se déroule pendant le mois de septembre à Hoang Su Phi, nous ne pouvons que vous conseiller cette période afin de rencontrer les populations locales travailler en famille dans les champs !

 

Où dormir à Ha Giang ? Quelques bonnes adresses

A Quan Ba, une association a été mise en place, regroupant plusieurs homestays des villages Nam Dam, Ngo Luong et Pa Co. Nous entretenons des relations avec plusieurs familles qui vous accueilleront chaleureusement ! Pour un peu plus de confort, nous pourrons vous proposer le Dao Lodge, construit avec l’aide de l’ONG suisse Caritas.

A Dong Van, vous pourrez avoir un peu plus de confort avec des homestays améliorés comme chez la famille Bui ou au Dong Van B&B.

A Du Gia, le petit village accueille dorénavant plusieurs homestays, notamment le Du Gia Homestay situé à l’écart de la route principale.

Enfin, à Hoang Su Phi,  nous ne pouvons que vous conseiller de rester une nuit au Panhou Village, plus bel écolodge du Nord Vietnam à nos yeux ! L’établissement s’intègre parfaitement à son environnement. Un nouvel écolodge a également ouvert, au nom de Hoang Su Phi Lodge. Pendant vos randonnées ensuite, vous dormirez chez les habitants des villages pour une immersion totale !

 

Ha Giang ou Sapa, faut-il choisir ?

Nous finissons cet article par une question que sans doute beaucoup d’entre vous se posent : que faut-il choisir ? Ha Giang ou Sapa ? Nous la reposons différemment : faut-il choisir ?

Pas nécessairement ! Les paysages de Sapa et de la « boucle de Ha Giang » sont très différents et vous aurez tort de vous priver d’un voyage incluant ces deux destinations ! Par contre, la question pourrait se poser si vous choisissez de voyager à Sapa et à Hoang Su Phi. Si les paysages se ressemblent, l’accueil que les gens vous feront à Hoang Su Phi vous restera en mémoire !

Le district de Hoang Su Phi est définitivement notre coup de cœur au Nord Vietnam !

 

 

Découvrez nos circuits passant par la Province de Ha Giang

 

Une semaine à découvrir une partie du Nord Vietnam encore préservée du tourisme de masse.
8 jours / 7 nuits
Plongez au coeur des cultures ancestrales des ethnies minoritaires de la province de Ha Giang : rencontres, séjour chez l'habitant, nourriture traditionnelle, randonnée
6 jours et 5 nuits

 

Contactez nous et personnalisez votre séjour à Ha Giang

 

[/vc_column_text][/vc_column]

[/vc_row]
DEMANDEZ UN DEVIS

Réponse sous 48h

Mathieu Arnaudet

Laisser un commentaire :