Quelles villes visiter absolument au Vietnam ? Quelles villes visiter absolument au Vietnam ? Quelles villes visiter absolument au Vietnam ?
Circulation dense dans le centre de Hanoi, Vietnam

Quelles villes visiter absolument au Vietnam ?

———————————————————————————

Le Vietnam dispose de tous les atouts pour vous faire passer de superbes vacances : des paysages fascinants, des belles stations balnéaires au meilleur prix et des villes au charme fou et à l’histoire riche et multiculturelle.

Dans cet article nous vous présentons 5 villes qui, à nos yeux, recèlent le plus d’intérêt pour une première découverte du Vietnam : Hanoi, Hue, Danang, Hoi An et Ho Chi Minh Ville.

Pour chaque ville nous vous dirons pourquoi il faut la visiter, ce qu’il y a à voir en priorité, les festivals et autres célébrations organisées chaque année et, enfin, les meilleures périodes pour la découvrir.

Construisez avec nous votre itinéraire pour visiter les incontournables du Vietnam

 

Hanoi, la ville millénaire

Située dans le Delta du Fleuve Rouge, la ville de Hanoi est la deuxième plus peuplée du pays après Ho Chi Minh Ville. Elle est surtout la capitale politique, administrative et historique du Vietnam. En 2010, le Vietnam célébrait les 1 000 ans de cette ville, fondée par le roi Ly Thai To en 1010. Depuis cette date, Hanoi a été le plus souvent retenue par les pouvoirs successifs comme la capitale du Vietnam, à l’exception de la période impériale, durant laquelle Hue eut la préférence de la dynastie Nguyễn.

Hanoi a donc une très longue histoire dont on trouve les marques dans bon nombre de lieux dans la ville que nous vous invitons à visiter pendant votre passage dans cette ville.

 

Quoi visiter à Hanoi ?

Marquée par l’héritage de plusieurs cultures (chinoise, bouddhique, francaise etc.), la ville de Hanoi accueille un grand nombre de sites historiques et culturels d’un grand intérêt.

Vous pourrez ainsi choisir ce qui vous intéresse parmi :

  • Le Vieux Quartier de Hanoi : le cœur de la capitale, un endroit unique au monde avec toutes ses échoppes, ses vendeuses et restaurants de rue et son incessant bouillonnement. A ne pas manquer !
  • Les pagodes de Hanoi : nous vous conseillons de visiter la pagode Tran Quoc, construite au 6ème siècle ou la pagode au Pilier Unique, construite, elle, au 11ème siècle ;
  • L’héritage du confucianisme : un site est incontournable et devenu au 19ème siècle un Temple en l’honneur de Confucius : le Temple de la Littérature. Il fut construit au 11ème siècle pour éduquer les futurs mandarins (hauts fonctionnaires) de la nation ;
  • La présence française : la période coloniale française a laissé un grand nombre de sites et d’infrastructures qui sont toujours utilisés aujourd’hui. C’est le cas de la Cathédrale Saint Joseph (1886), le pont Long Bien (1903), le palais présidentiel (1906) ou encore l’opéra de Hanoi (1911) ;
  • L’histoire nationale récente : elle se confond bien sûr avec la résistance du peuple vietnamien aux envahisseurs français et américain. Nous vous conseillons de visiter le Mausolée d’Ho Chi Minh et la prison de Hoa Lo.

Mausolée d'Ho Chi Minh sur la place Ba Dinh, Hanoi, Vietnam

Mausolée d’Ho Chi Minh sur la place Ba Dinh, Hanoi. Crédit photo: Mathieu Arnaudet / Parfum d’Automne

 

Enfin, vous pourriez être tentés par la visite de quelques musées : outre la prison de Hoa Lo, nous vous conseillons le Musée de la Femme et le Musée d’Ethnographie. Ce dernier sera un très bon complément à votre séjour dans les montagnes du Nord Vietnam.

 

Quels festivals et célébrations à Hanoi ?

Les grandes fêtes nationales et traditionnelles sont des moments propices à sentir le dynamisme de la ville de Hanoi. Des festivités (parades, feu d’artifice) sont organisées à l’occasion de la fête de la réunification (2 avril) ou la fête de l’indépendance (2 septembre). Nous vous conseillons néanmoins de privilégier la fête de la mi-automne, célébrée tous les ans le 15ème jour du 8ème mois lunaire (durant les mois de septembre ou octobre). Quelques jours avant cette fête, Hanoi est en effervescence, notamment son Vieux Quartier qui s’anime et se colore de manière vive !

 

La rue Hang Ma en pleine effervescence pendant la fête de la mi automne, Hanoi, Vietnam

La rue Hang Ma pendant la fête de la mi automne, Hanoi. Crédit photo: Mathieu Arnaudet / Parfum d’Automne

 

Les meilleures périodes pour visiter Hanoi?

Nous vous conseillons le printemps (avril) et l’automne (octobre et novembre). Le mois d’avril marque la transition entre la période fraiche et l’été chaud et pluvieux. Les températures et l’ensoleillement sont parfaits. De même, les mois d’octobre et novembre sont des mois de transition. C’est la fin des grosses chaleurs, une petite brise s’invite à Hanoi. Les couleurs des arbres sont aussi superbes.

 

 

Hue, la ville des Empereurs

Hue est la principale ville de la Province de Thừa Thiên-Huế, située au centre du Vietnam. C’est à Hue que la dynastie Nguyen construisit sa Cité Impériale au 19ème siècle. Celle-ci prospéra, auréolée d’une réputation artistique et intellectuelle importante, jusqu’à l’arrivée des troupes françaises dans les années 1880. La Cité Impériale fut pour grande partie détruite et nombre de biens de grande valeur comme des mobiliers ou des manuscrits furent dérobés ou brûlés. Ce seront ensuite les guerres d’indépendances, contre les français et les américains, qui anéantiront un peu plus le patrimoine culturel et historique de Hue…

Heureusement depuis plusieurs années, un très grand effort de rénovation se réalise et il est aujourd’hui possible de nouveau de se promener dans une Cité Impériale ayant retrouvé de sa superbe !

 

Quoi visiter à Hue ?

Vous l’aurez compris, la visite de la Cité Impériale de Hue est un incontournable durant votre passage dans la ville. Pour obtenir toutes les informations nécessaires, vous avez deux solutions : soit la visiter avec votre guide francophone, soit réserver un guide à l’entrée su site (quelques guides francophones).

 

La Citadelle de Hue, Vietnam

La Citadelle de Hue, Vietnam. Crédit photo: Prépare ta Valise / Parfum d’Automne

 

Mais Hue ne se résume pas seulement à sa Cité Impériale ! Voici d’autres sites touristiques à ne pas manquer :

  • La pagode Thien Mu : c’est avec la Cité Impériale, l’un des symboles de Hue. La pagode se situe sur les abords de la rivière des Parfums et est constitué d’un stupa de 7 étages construit originellement au début du 17ème siècle. Il fut re-construit à plusieurs reprises depuis. Thich Quang Duc, le moine qui s’immola par le feu pendant la guerre du Vietnam, résidait dans le monastère de cette pagode ;
  • Les tombes des Empereurs Tu Duc et Minh Mang : a 5min de la ville se trouvent les tombeaux de plusieurs empereurs qui ont régné sur Hue et le Vietnam. Nous vous conseillons particulièrement deux tombeaux : ceux de Tu Duc et celui de Minh Mang.
  • Le pont japonais Thanh Toan : construit un peu à l’extérieur de Hue, ce pont relie deux cultures, chinoise et japonaise, ainsi que deux côtés d’un village séparé par la rivière. C’est aussi un très bel endroit pour apprécier la campagne paisible autour de Hue ;

 

Tombe de l'empereur Tu Duc, Hue, Vietnam

Tombe de l’empereur Tu Duc, Hue, Vietnam. Crédit photo: Prépare ta Valise / Parfum d’Automne

 

Si vous avez encore le temps et de l’énergie, vous pourriez avoir envie de visiter le parc aquatique abandonné dans les environs de Hue. Hue est aussi connue pour sa gastronomie et nous ne pouvons que vous conseiller de réserver un food tour pour déguster les plats qui ont fait la réputation de la ville !

 

Quels festivals et célébrations à Hue ?

Au mois d’avril de chaque année se tient le festival de Hue. Pendant une semaine les rues de la ville s’animent avec des danses, des concerts et des performances de toute sorte. Une course de sampan est même organisée sur la rivière des Parfums à cette occasion. Le 3 Avril notamment est programmé le spectacle “L’Essence Royale de Hue” qui met en scène des événements importants arrives à la Cour Royale. Un très beau spectacle à n’en pas douter, dans la lignée de ce que peut proposer Lunar Production par ailleurs (à Hanoi, Hoi An et Ho Chi Minh Ville).

 

Défilé en costrumes traditionnels de Hue, Vietnam 

Défilé en costumes traditionnels de Hue, Vietnam. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

Les meilleures périodes pour visiter Hue?

Il y a deux saisons distinctes dans le centre Vietnam : la saison des pluies et la saison sèche. Nous vous conseillons de visiter Hue entre Janvier et Avril. Les températures à cette période sont clémentes et il ne pleut presque plus… Le festival de Hue est organisé en avril et c’est un bon indicateur pour savoir quand visiter cette ville !

 

Danang, la ville balnéaire

Située à équidistance d’Hanoi et d’Ho Chi Minh Ville, la ville de Da Nang a revêtu un caractère stratégique dans l’histoire contemporaine du Vietnam.

Ce seront d’abord les français qui, à deux reprises, feront de la ville leur concession, une première fois en 1787 avant la Révolution Française, et une seconde fois en 1858, sous Napoléon III. Les français l’appelèrent à l’époque Tourane, nom provenant du chinois Cua Han, voulant dire « embouchure de la rivière Han ».

Pendant la guerre contre les américains ensuite où Da Nang servira de base aérienne utilisée par les sud-vietnamiens et les forces américaines. Depuis l’ouverture du pays, la ville de Da Nang a connu un développement important devenant la 4ème ville du pays.

 

Quoi visiter à Danang ?

  • Le musée des sculptures Cham: si vous envisagez de visiter le sanctuaire de My Son, nous vous conseillons de vous arrêter tout d’abord au musée des sculptures Cham de la ville de Danang. Les sculptures sont principalement en terre cuite et en grès ;

 

  • Le musée d’Ho Chi Minh de la 5ème division: un musée pour découvrir la vie d’Ho Chi Minh et les années de guerre dans le sud Vietnam ;

 

  • Les montagnes de marbre: ce sont 5 collines faites de marbre et de calcaire et représentant 5 éléments: l’eau (Thuy Son), le bois (Moc Son), le feu (Hoa Son), le metal (Kim Son) et la terre (Tho Son). De nombreuses pagodes et grottes ont été construites sur chacune des collines.

 

  • La plage My Khe: sans doute la plus belle plage de sable blanc du Vietnam! C’est là que venaient se reposer les soldats américains stationnés à Danang pendant la guerre du Vietnam. Depuis, l’endroit est reconnue comme l’une des plus belles plages d’Asie du Sud-Est. De nombreuses activités sont possibles sur cette plage: planche à voile, snorkeling, jet ski etc.

 

  • Les montagnes Ba Na et son parc d’attraction: le parc d’attraction Ba Na Hills de l’entreprise Sun Groupe se situe sur la colline Truong Son près de Danang. Plus long téléphérique du monde, Golden Bridge, reconstitution d’un village typique francais etc. Beaucoup d’attractions pour les grands et les petits!

 

Le Golden Bridge sur le site Ba Na Hills

Le Golden Bridge sur le site Ba Na Hills, près de Danang. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

Quels festivals et célébrations à Danang ?

Au moins de Juin de chaque année, la ville de Danang organise un festival International de Feux d’Artifices ! C’est une competition qui verra en 2020 des équipes d’Italie, de Russie, du Brésil, de Belgique, de Finlande, de Chine, de la Grande Bretagne et du Vietnam s’affronter pendant près d’1 semaine!

Tous les jours, du ciel de Danang jailliront des lumières, plus impressionnantes les unes que les autres. Cette année, les participants doivent créer sur le theme suivant: “Histoires sur les Fleuves”.

 

Feu d'artifice pour célébrer le nouvel an au Vietnam

Feu d’artifice sur la ville de Danang, Vietnam. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

Les meilleures périodes pour visiter Danang?

Comme pour Hue, Danang connaît deux périodes : la période de la mousson de Septembre à Mars et la saison sèche d’avril à août. Toute l’année les températures sont clémentes : entre 18 et 35 degrés. Nous conseillons la période de Février à Mai : l’humidité est beaucoup moins importante et la chaleur n’est pas trop étouffante.

 

Hoi An, la ville des lanternes

Hoi An est une petite ville située dans la Province de Quảng Nam, à 30 kilomètres de Da Nang.

Ancien port de pêche très connu des marchands de soie à partir du 15ème siècle, Hoi An a connu de nombreuses influences que l’on retrouve dans l’architecture de sa vieille ville. Celle-ci est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1999 et compte pas moins 844 bâtiments dignes d’intérêts répertoriés. A la nuit tombée, les milliers de lanternes allumées donnent un charme romantique aux nombreuses ruelles de la vieille ville.

 

Quoi visiter à Hoi An?

  • Le Centre historique : la vieille ville de Hoi An, contrairement au Vieux Quartier de Hanoi, est entièrement piéton. Patrimoine Mondial de l’Humanité, le centre historique est très bien préservé. Nous vous conseillons de le découvrir avec un guide pendant la journée et déambuler seuls le soir à la nuit tombée. La vieille ville est faite des maisons en bois des négociants. Certaines sont superbes et ouvertes à la visite comme celles de Tan Ky et Phung Hung ;
  • Le Pont Japonais : c’est le symbole de la ville de Hoi An ! Ce pont fut construit à la fin du 16ème siècle pour relier le quartier japonais au quartier chinois. Il abrite un petit temple dédié aux génies de la mer ;
  • Maison Communale de Fujian : c’est à la fin du 17ème siècle que des familles chinoises originaires du Fujian s’implantèrent à Hoi An pour profiter de l’emplacement idéal du port. Cette Maison fut l’une des cinq maisons communales ayant pour fonction de rassembler les populations selon leur province d’origine.

Tous ces bâtiments montrent la richesse de l’héritage culturelle de la ville de Hoi An et du Vietnam en général.

 

Photo aérienne de Hoi An, Vietnam

Photo aérienne de Hoi An, Vietnam. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

D’autres sites touristiques très intéressants se trouvent à l’extérieur de Danang. C’est le cas du sanctuaire de My Son, principal site archéologique de la civilisation Cham qui dura du 4ème au 13ème siècle. Ayant pour origine culturelle et spirituelle le sous-continent indien et l’Hindouisme, les Cham construisirent de nombreux temples en l’honneur des divinités hindoues, telles que Krishna, Vishnu et surtout Shiva. My Son était le cœur religieux de cette civilisation.

 

Le sanctuaire de My Son au Vietnam

Le sanctuaire de My Son au Vietnam. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

Quels festivals et célébrations à Hoi An ?

Tous les mois à Hoi An est organisé un Festival des Lanternes. Il tombe tous les 14eme jour de chaque mois lunaire. Il aura lieu par exemple le 5 Juin 2020, le 4 Juillet 2020, le 3 août 2020 ou encore le 1er septembre 2020. Ce festival est aussi appelé « Festival de la Pleine Lune » et organise chaque mois plusieurs festivités pour rendre hommage à la culture locale traditionnelle. A cette occasion, toute la ville est piétonne – même interdite aux vélos. Toutes les lanternes que compte la ville sont alors allumées pendant une soirée mémorable !

 

Lanternes de Hoi An, Vietnam

Lanternes de Hoi An, Vietnam. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

Les meilleures périodes pour visiter Hoi An ?

Privilégiez la période de février à avril, quand les pluies se font rares et les températures douces.

 

Ho Chi Minh, la ville économique

Ho Chi Minh Ville n’était il y a plusieurs siècles qu’un village de pêcheurs appartenant à l’Empire Khmer. C’est au 17ème siècle que la ville accueillit des populations vietnamiennes et chinoises et qu’elle fut appelée Saigon, du nom de la rivière qui la traverse.

Rebaptisée Ho Chi Minh Ville après la réunification du pays en 1975, elle est aujourd’hui la ville la plus peuplée du Vietnam comptant plus de 9 millions d’habitants. La ville au fil du temps s’est peu à peu densifiée, profitant de la proximité du Delta du Mékong. Elle tire aujourd’hui la croissance du pays vers le haut et ses dirigeants ont l’ambition d’en faire une mégalopole de premier plan en Asie, à l’instar de la ville-Etat de Singapour.

Pourquoi est-ce intéressant de s’y arrêter ? Justement pour sentir et voir ce dynamisme à l’œuvre, d’évoquer les changements et de comparer l’ancien et le moderne !

 

Quoi visiter à Ho Chi Minh Ville ?

Vous pourriez avoir envie de vous replonger dans l’histoire de la « guerre du Vietnam ». Dans ce cas, nous vous conseillons de visiter le Musée des Vestiges de la Guerre ainsi que le Palais de la Réunification.

Le premier connut plusieurs noms : « Musée des atrocités américaines » dans les années 80 puis « Galerie des Crimes de guerre » dans les années 90 et enfin le nom actuel depuis 1995. Ces différents noms sont explicites : vous trouverez dans ce musée plus de 20 000 objets documentant les exactions commises sur le peuple vietnamien pendant les guerres contre la France puis les Etats-Unis.

 

Musée des vestiges de la guerre, Ho Chi Minh Ville

Musée des vestiges de la guerre, Ho Chi Minh Ville. Crédit photo: Parfum d’Automne

 

Le Palais de la Réunification fut lui aussi rebaptisé : construit par les français en 1870, il accueillit les gouverneurs français en Indochine. Le régime sud-vietnamien à partir de 1954 le rebaptisa « Palais de l’Indépendance ». Ce Palais fut totalement détruit et un nouveau bâtiment vit le jour dans les années 1960. Ngo Dinh Diem, au pouvoir dans le Sud Vietnam à l’époque, voulait ériger le plus grand Palais de toute l’Asie du Sud Est. Le bâtiment fait en effet plus de 20 000 m2 et accueille près de 100 salles sur 3 étages !! Les chars roulèrent sur les grilles d’entrée en 1975, faisant de cette image l’un des symboles de la fin de la guerre.

 

Vous pourriez vouloir finir votre plongée dans l’histoire récente du Vietnam en visitant les tunnels de Cu Chi… Ces tunnels permirent aux résistants vietnamiens de se cacher des attaques américaines et de préparer leurs assauts. A plusieurs reprises, l’armée américaine bombarda la région de Cu Chi et envoya des hommes à terre (des « hommes-rats ») pour essayer d’obtenir des informations. Ils y parvinrent en 1967 en découvrant le quartier général du Viet Minh à Cu Chi. Plus de 500 000 documents y furent trouvés ! Mais cela ne suffit pas et les tunnels de Cu Chi symbolisent toujours avec force l’inventivité et le sacrifice des soldats vietnamiens dans leur lutte contre « l’envahisseur ».

 

Entrée d'un tunnel à Cu Chi, Vietnam

Entrée d’un tunnel à Cu Chi, Vietnam

 

Autres visites d’intérêt :

  • Visite du marché de Ben Thanh : construit pendant la période coloniale, c’est le plus grand marché du district 1. Vous y trouverez de tout !
  • Le quartier de Cholon : le quartier chinois qui possède son propre marché également, celui de Binh Tay. Moins touristique et plus populaire que celui de Ben Thanh ;
  • Boire un verre sur un rooftop bar : après toutes ces visites, vous pourriez avoir envie de vous reposer… Ho Chi Minh Ville possède un grand nombre de building assez haut possédant des bars et terrasse au sommet. Profitez-en ! Quelques adresses : le Majestic, le Rex, le Chill Sky Bar.

 

Quels festivals et célébrations à Ho Chi Minh Ville ?

Toutes les fêtes traditionnelles sont célébrées bien sûr à Ho Chi Minh Ville. Mais celle que nous vous conseillons de fêter sur place est celle du Nouvel An (calendrier solaire) ! Ho Chi Minh est la ville la plus divertissante de tout le Vietnam et vous pourrez organiser une soirée dont vous vous rappellerez longtemps !

Consultez notre article pour savoir où fêter Noël et le Nouvel An

 

Les meilleures périodes pour la visiter ?

Nous vous conseillons de passer le nouvel an à Ho Chi Minch aussi parce que la météo s’y prête parfaitement : c’est la saison sèche de décembre à mars avec des températures chaudes bien sûr mais plutôt douces en soirée (autour de 20-25 degrés).

 

 

Vous savez tout maintenant sur nos 5 villes préférées du Vietnam

Envoyez-nous une demande pour obtenir un devis de voyage personnalisé 

 

 

 

Envie de vous offrir un voyage sur-mesure au Vietnam?

Cliquez et préparez votre voyage avec nous

DEMANDEZ UN DEVIS

Réponse sous 48h

Mathieu Arnaudet
Responsable Marketing

Laisser un commentaire :