Pagodes et temples au Vietnam: quelles differences? - Parfum d'Automne Pagodes et temples au Vietnam: quelles differences? - Parfum d'Automne Pagodes et temples au Vietnam: quelles differences? - Parfum d'Automne
Un des temples de Hoa Lu, Ninh Binh, Vietnam

Pagodes et temples au Vietnam: quelles differences?

———————————————————————————

Le Vietnam possède de nombreux temples et pagodes qui témoignent de la forte présence de la spiritualité dans la vie de tous les vietnamiens.

Vous serez certainement amenés pendant votre voyage à visiter quelques uns de ces édifices culturels.

La première question que vous pourriez vous poser est: quelle est la différence entre un temple et une pagode? Les explications vous permettront d’entrer de plein pied dans l’histoire culturelle du Vietnam et des croyances de ses habitants.

Nous allons dans cet article vous éclairer avant que vos guides sur place ne vous en disent davantage…

 

Qu’est-ce qu’une pagode?

La pagode, appelée en vietnamien chùa, est dédiée au Bouddha. Le bouddhisme pratiqué au Nord Vietnam est inspiré de la tradition chinoise du “grand véhicule”, le Mahayana.

Les moines vivant dans les monastères près de certains pagodes (pas toutes) suivent les enseignements du “grand véhicule” et prennent soin des lieux. Ils ne sont pas mariés et suivent un régime végétarien strict.

Les vietnamiens pratiquants – environ 5 millions de personnes selon le recensement 2019 -, vont très souvent à la pagode et en retraite pour suivre les enseignements des moines. De manière traditionnelle, la plupart des vietnamiens se rendent à la pagode pour prier Bouddha les jours de fête mais aussi les 1ers et 15èmes jours des mois lunaires.

Vous verrez un grand nombre de statues de Bouddha au sommet des autels dans le sanctuaire principale des pagodes. Au premier rang, ce sont les 3 statues “Tam Thereprésentant le Passé, le Présent, et le Futur. Au deuxième rang, ce sont les statues de Amitabha, de Cakyamuni “bouddha historique” et le Bodhisattva Di Lac (Maitreya, autrement appelé “bouddha-à-venir”), futur successeur de Cakyamuni. Des deux côtés, ce sont les statues de Bodhisattva.

 

Architecture d'une pagode de Hanoi, Vietnam

Architecture d’une pagode de Hanoi. Crédit photo: Mathieu Arnaudet/Parfum d’Automne

 

La plus vieille pagode bouddhiste au Nord Vietnam est la pagode Dau située à 30 km du centre de Hanoi, à la province Bac Ninh. Elle fut construite en 187 au centre de la vieille citadelle de Luy Lau. D’autres pagodes historiques (bien que rénovées) valent le détour: pagode But Thap (de la “tour de pinceau dans la province de Bach Ninh), la pagode Tran Quoc à Hanoi, la pagode Tay Phuong, pagode Thay ou encore la pagode de Jade à Tam Coc (Ninh Binh). 

 

L'entrée de la pagode de jade à Tam Coc, Ninh Binh, Vietnam

L’entrée de la pagode de jade à Tam Coc. Crédit photo: Mathieu Arnaudet/Parfum d’Automne

 

Découvrez les plus beaux sites à visiter aux alentours de Hanoi

 

Le bouddhisme pratiqué au Vietnam n’est pas uniforme sur tout le territoire. Les communautés khmers du delta du Mékong (provinces de Tra Vinh et Soc Trang) pratiquent par exemple le bouddhisme “Theravada”, du “petit véhicule”. Cette tradition amenant à l’éveil est beaucoup plus rigoriste et élitiste que celle du “grand véhicule”. Les differences se retrouvent aussi dans l’architecture des pagodes.

Si vous ne voyagez pas au Cambodge ou en Thailande, vous pourriez avoir un bon aperçu de cet architecture en visitant la pagode Doi (“chauve-souris”) située dans la province de Soc Trang. Cette pagode est considérée comme l’emblème de l’architecture et de la culture khmer méridionale.

 

la pagode Doi (“chauve-souris”)

La pagode Doi (“chauve-souris”)

 

Qu’est-ce qu’une temple?

Le temple, appelé Đền en vietnamien, est généralement dédié à un héros national, un saint, une divinité ou un génie qui a oeuvré pour le bien de la communauté (village ou nation entière).

Il n’y a aucune statue de bouddha dans les temples. Il n’y a pas non plus de moines mais juste un gardien pour le protéger et en faire l’entretien. Celui-ci est choisi tous les ans parmi les personnes âgées de la communauté. La personne choisie en est généralement très heureuse parce que cela porte bonheur à toute la famille…

En visitant les villages au Vietnam, vous aurez certainement l’occasion de d’entrer dans plusieurs temples. Celui- ci est souvent dédié à un génie céleste tutélaire, protecteur du village. Le génie est souvent un personage mythique et imaginaire apparu selon la légende pour protéger la communauté. C’est le cas par exemple des temples Quan Thanh et Bach Ma dans Hanoi. Mais le temple peut être dédié aussi à des personnes ayant réellement existées et ayant rendu des services à la communauté (cette communauté peut être villagoise ou nationale). Un grand nombre de temples est dédié au general Tran Hung Dao (Temple Tran à Nam Dinh), au roi Le Loi (temple Dinh Tien Hoang) ou encore au roi Quang Trung (temple Le Hoan à Hoa Lu).

 

Ferveur spirituelle autour de l'hotel du héros Tran Hung Dao durant un Festival dans les environs d'Hanoi, Vietnam

Prière autour de l’autel dédié à Tran Hung Dao. Crédit photo: Mathieu Arnaudet/Parfum d’Automne

 

Le temple de la Littérature, quant à lui, est une particularité: l’édifice est devenu un temple dédié à la figure de Confucius alors que pendant des siècles il était une université formant des futurs lettrés (mandarins) de la nation (de 1076 à 1915). Aujourd’hui encore, les élèves et les étudiants y viennent pour se souhaiter la réussite avant les examens et les concours d’entrées à l’université. Il y a toujours au sein du temple de la Littérature les cérémonies de mise à l’honneur des diplômés universitaires chaque année pour récompenser les meilleures étudiants dans tout le pays.

 

Intérieur du temple de la littérature, Hanoi, Vietnam

Les jardins du temple de la littérature, Hanoi. Crédit photo: Mathieu Arnaudet/Parfum d’Automne

 

Quelques similitudes

Pagodes et temples sont donc construits dans des buts différents. Les pagodes servent à créer un environnement propice à l’Eveil tandis que les temples le sont pour protéger les personnes et les communautés qui s’y rendent.

Les deux “croyances” existent en parallèle et bien souvent se superposent. De manière traditionnelle, les vietnamiens (non bouddhistes) prient indifféremment dans les pagodes et les temples dans le but de rechercher protection pour soi, les siens et sa communauté.

Vous verrez aussi dans les pagodes et les temples des décors pouvant être similaires (en dépit de l’absence des statues du bouddha dans les temples). On pourra voir dans les deux édifices des autels et un grand nombre d’offrandes, laissées par les visiteurs en guise de remerciements (dans les pagodes néanmoins, la viande ne peut pas servir d’offrande – alors qu’il est très courant de voir des poulets posés sur les autels dans les temples!). L’acte de la prière utilisant l’encens pour se connecter avec Bouddha ou les Esprits est également similaire: il faut trois inclinations pour entrer en contact et trois autres inclinations pour signaler son départ.

 

L'encens dans une Pagode au Vietnam

L’encens dans une Pagode au Vietnam. Crédit photo: Mathieu Arnaudet/Parfum d’Automne

 

Co-existence des pagodes et des temples

Vous verrez les deux édifices, pagode et temple, l’un à côté de l’autre dans les villages. Il peut y avoir plusieurs temples mais qu’une seule pagode.

Au village de Duong Lam par exemple, vous verrez deux temples dédiés aux rois Phung Hung et Ngo Quyen. Ces deux rois sont originaires de Duong Lam et les villageois les vénèrent d’une façon égale.

Les vietnamiens peuvent aller à la pagode, et au temple à n’importe quel jour. Il y a souvent les grandes cérémonies le 1er et le 15ème jour lunaire tous les mois. Il n’y a pas une obligation de choisir soit l’un soit l’autre.

 

 

Bien que la société vietnamienne se “modernise” rapidement, la transmission des valeurs culturelles et spirituelles tient toujours une grande place dans l’éducation des enfants.

Un “tourisme spirituel” voit également le jour, amenant les vietnamiens à se rendre sur des lieux de culte. De nombreux festivals ont d’ailleurs vu le jour ces dernières années. L’aspect spirituel est ainsi ravivé et forme plus que jamais le socle de la société vietnamienne.

 

Temple à l'entrée du Festival, Phu Day, Nam Dinh, Vietnam

Temple à l’entrée du Festival, Phu Day, Nam Dinh. Crédit photo: Mathieu Arnaudet/Parfum d’Automne

 

Vous êtes fin prêts maintenant pour découvrir les plus beaux temples et pagodes du Vietnam!

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes visites!!!

 

Envie de vous offrir un voyage sur-mesure au Vietnam?

Cliquez et préparez votre voyage avec nous

DEMANDEZ UN DEVIS

Réponse sous 48h

Mathieu Arnaudet
Responsable Marketing

Laisser un commentaire :